Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La semaine dernière, nous avons retrouvé des amis dans le Rajasthan: David et Charlotte. Nous sommes donc partis à 4, avec la ferme intention de découvrir cette région extrêmement touristique du Nord-Ouest de l'Inde. Rajasthan signifie "pays des rois". C'est en effet la région des maharajas et de leurs palais, plus luxueux les uns que les autres. C'est aussi une région aride, dont 70% de la population dépend de l'agriculture. La mousson étant de plus en plus mauvaise ces dernières années, le tourisme permet à la population d'y faire face en relançant l'artisanat local. Le Rajasthan reste cependant une région très pauvre, avec l'un des taux d'alphabétiation les plus bas du pays. Les traditions y sont également encore très ancrées, ce qui ne va pas forcément dans le sens de l'égalité homme-femme. 

Nous avons parcouru (presque) la totalité de la région en une semaine et 5 étapes. Bien sûr, cela vaut le coup de s'y attarder un peu plus si on a le temps, il y a plein de petites villes et villages que nous nous n'avons pas visité, faute de temps.  Quoiqu'il en soit, nous avons commencé notre roadtrip à Jaipur, la capitale du Rajasthan

Première étape de notre voyage: Jaipur, la capitale du Rajasthan

Jaipur

Jaipur

Jaipur

Jaipur

Marché aux épices, Jaipur

Marché aux épices, Jaipur

Jaipur, la ville rose

Jaipur signifie la ville de la victoire, et n'a pas toujours été rose. C'est en 1876, à l'occasion de la visite du prince Albert d'Angleterre que le maharaja de l'époque ordonna que l'on repeigne la ville toute entière en rose, couleur de la bienvenue. Aujourd'hui, une bonne partie de la ville arbore toujours fièremement cette couleur, lui conférant un certain charme. La loi impose aujourd'hui aux habitants de conserver la couleur de leur façade. 

Au Rajasthan, chaque ville a son emblème. A Jaipur, l'éléphant symbolise sa force, sa puissance et sagesse. 

Bien que l'architecture y soit très jolie, il n'est pas forcément très agréable de s'y prommener. Les vendeurs et chauffeurs de rickshaws y sont très aggressifs, certainement une conséquence de la pauvreté omniprésente. Attendez vous à vous faire accoster tous les... 10 mètres environ. Quoiqu'il en soit, cette ville vaut le détour, même si ce n'est pas toujours de tout repos. 

 

Jaipur, ville rose

Jaipur, ville rose

Même à Jaipur,il y a de la circulation

Même à Jaipur,il y a de la circulation

Le City Palace

Le City Palace, en plein cœur de la vieille ville, est lui aussi, tout rose. D'ailleurs, c'est plutôt orange que rose, mais bon, il paraît que c'est pareil. D'un côté, ce rose orangé passe certainement mieux qu'un rose fushia....

Au Rajasthan, les maharajas sont les anciens rois des villes. Bien qu'ils n'aient plus aucun pouvoir officiel, ils restent en quelque sorte "responsables" de leur peuple, ils continuent à œuvrer pour le bien-être de leur ville, et sont encore extrêmement respectés. Toutes les grandes villes du Rajasthan ont leur "City Palace", bien souvent, c'est encore la résidence de la famille royale, qui met à disposition une partie de son palais pour les touristes. Voici quelques photos du palais rose, qui abrite deux urnes immenses en argent (rien que ça), qui figurent au Guiness Book des Records comme les plus grandes pièces d'argenterie au monde (1,5 mètres de hauteur et 243 kg chacune). L'histoire de ces urnes est d'ailleurs assez impressionnante. En 1902, le maharaja de Jaipur de l'époque, Madho Singh II, doit se rendre en Angleterre à l'occasion du couronnement d'Edouard VII. Etant très religieux, il fit confectionner ces urnes afin de transporter assez d'eau sacrée du Gange pour tout son voyage, soit 8000 litres environ.

Ah oui au fait, au Rajasthan plus qu'ailleurs, ils s'appellent tous Singh. C'est en fait un nom de famille qui signifie "Lion", qui est un emblème royal. Donc ne m'en voulez pas si je n'ai pas retenu tous leurs noms exacts!

City Palace de Jaipur, tout rose!

City Palace de Jaipur, tout rose!

Le City Palace, très ajouré à l'intérieur

Le City Palace, très ajouré à l'intérieur

A l'entrée du City Palace, un spectacle de marionnettes

A l'entrée du City Palace, un spectacle de marionnettes

Le musée du City Palace de Jaipur

Le musée du City Palace de Jaipur

L'urne géante pour transporter l'eau sacrée du Gange

L'urne géante pour transporter l'eau sacrée du Gange

L'éléphant, emblème de Jaipur, garde la porte

L'éléphant, emblème de Jaipur, garde la porte

Jantar Mantar, l'observatoire 

Comme vous pourrez le constater sur les photos, c'est un endroit un peu curieux. C'est en fait un observatoire, qui fait d'ailleurs partie du Patrimoine Mondial de l'Unesco. Il a été construit par Jai Singh (qu'est ce que je vous avais dit...) qui était passionné d'astronomie et a fait construire 5 observatoires, dont celui de Jaipur. Bon, entre nous, l'endroit est très mysterieux, et le reste encore à mes yeux. Nous avons pris un audio-guide, mais assez mal expliqué, donc pas grand intérêt.... Il vaut certainement mieux prendre un guide. 

Jantar Mantar

Jantar Mantar

Les outils de l'observatoire

Les outils de l'observatoire

Jantar Mantar

Jantar Mantar

Jantar Mantar

Jantar Mantar

Le Bazaar

Une fois les monuments de la vieille ville visités, on peut facilement faire un tour dans le Bazaar. A vrai dire, Jaipur est réputée pour ses pières précieuses et ses bijoux.Chaque ville du Rajasthan a sa spécialité. Le problème quand on se promène dans le Bazaar, c'est qu'on se fait accoster tous les deux mètres par les vendeurs. Difficile de faire son shopping tranquillement, ou bien juste de jeter un oeil. En plus il pleuvait, alors pour nous, ce n'était peut-être pas le meilleur jour pour faire des achats en plein air. 

Le Bazaar de Jaipur

Le Bazaar de Jaipur

Le Bazaar de Jaipur

Le Bazaar de Jaipur

Hawa Mahal, ou le harem du maharaja

Juste à côté du bazaar se trouve ce bâtiment de 5 étages, qui abritait le harem du maharaja. L'entrée se fait par derrière, et est un peu cachée, donnant sur un square. Enfin un petit coin de tranquilité. Bon, je ne dis pas que personne ne voudra vous vendre quelque chose, mais c'est plutôt agréable de se poser sur un banc, à l'ombre des arbres. Mais je m'égare, le Hawa Mahal, tout rose lui aussi, a sa facade entièremement constituée de fenêtres ajourées, qui permettaient aux femmes d'observer ce qui se passait dans la rue sans être vues. Hawa Mahal signifie Palais des Vents, sûrement parce que tout est ouvert et que le vent passe facilement par ces fenêtres percées. Voilà à peu près comment ça se passait: le maharaja marchait dans la rue, il voyait une fille qui lui plaisait, et hop, tu vas dans mon harem. La fille devenait alors résidente du Hawa Mahal à plein temps, en attendant la venue du roi. 

Nous sommes tous tombés d'accord pour dire que le Hawa Mahal était ce qu'on avait préféré à Jaipur. C'est en fait un immense labyrinthe, avec plein de petits escaliers, passages secrets, et autres recoins. 

Hawa Mahal, un bâtiment sur 5 étages

Hawa Mahal, un bâtiment sur 5 étages

Hawa Mahal, le harem de Jaipur

Hawa Mahal, le harem de Jaipur

Hawa Mahal, le harem de Jaipur

Hawa Mahal, le harem de Jaipur

Une petite fenêtre pour observer discrètement ce qu'il se passe dans la rue

Une petite fenêtre pour observer discrètement ce qu'il se passe dans la rue

Le Water Palace

Dans la lignée du Hawa Mahal, les maharajas ne se refusaient rien. Le Water Palace, ou Jal Mahal, est situé à la périphérie de Jaipur, en plein milieu d'un lac. Il a été construit au XVIIIème siècle par la famille royale de l'époque, et servait de "palais des plaisirs", si vous voyez ce que je veux dire. C'est ici que le maharaja emmenait son épouse pour sa nuit de noce. Il servait aussi à organiser des parties de chasse aux canards. Aujourd'hui, les indiens du coin s'y rendent pour nourrir les canards avec du pain de mie. 

Désormais, le palais est abandonné, on ne peut pas y accéder, mais un arrêt vaut le coup pour prendre quelques photos et contempler ce palais flottant. Si vous avez l'occasion de visiter le Rajasthan, vous verrez que construire des palais dans l'eau est très populaire. 

Le Water Palace, flottant au milieu du lac

Le Water Palace, flottant au milieu du lac

Le Water Palace, Jaipur

Le Water Palace, Jaipur

Les indiens donnent à manger aux canards

Les indiens donnent à manger aux canards

Le Royal Cenotaphs

Egalement à la sortie de la ville, on peut visiter le royal cenotaphs, qui est un mausolée pour les maharajas de Jaipur. Le guide est indispensable, d'une pour les explications, mais aussi pour ne pas profanner l'endroit. En cas de doute en Inde, il vaut mieux marcher pieds nus. Ce n'est pas très touristique, on y est au calme. Le guide pourra vous expliquer la signification de la moindre petite sculpture, comment reconnaitre un homme ou une femme en touchant une sculpture, mais aussi comment différencier le marbre italien du marbre indien. Nous sommes tombés sur un guide très sympa, qui nous a fourni beaucoup d'explications, mais attention, c'était comme à l'école! On ne bavarde pas, et interro surprise à la fin. 

Mausolée des maharajas à Jaipur

Mausolée des maharajas à Jaipur

Mausolée des maharajas à Jaipur

Mausolée des maharajas à Jaipur

Statue, Jaipur

Statue, Jaipur

Le temple de Ganesh

Juste à côté du mausolée, on entraperçoit un escalier qui paraît sans fin. Il monte en fait tout en haut d'une montagne, et permet de se rendre au temple. C'est assez sportif, surtout avec la chaleur, on a vraiment l'impression de le mériter ce temple, quand on arrive au sommet. Nous étions les seuls touristes, les seuls assez courageux, ou peut-être fous pour monter tout là haut sous le caniar. Le temple tout là haut n'est pas exceptionnel, mais la vue vaut vraiment le coup

Les marches pour monter jusqu'au temple de Ganesh

Les marches pour monter jusqu'au temple de Ganesh

Vue sur Jaipur

Vue sur Jaipur

Voilà, fin de la visite guidée de Jaipur. J'espère que vous avez apprécié ce petit tour de la capitale rose du Rajasthan. Nous y sommes restés deux jours en tout, c'est suffisant pour bien découvrir la ville en prenant bien son temps. Pour achever cette première étape de notre roadtrip, j'ai séléctionné un restaurant et un hôtel (bon là, pas trop le choix, j'ai pas non plus dormi dans 50 hôtels en deux jours) que je vous recommande vivement si vous vous rendez à Jaipur. 

L'hôtel: Le Kirshna Palace, à 10 minutes du centre ville. Au calme, petit jardin pour prendre l'apéro, et terrasse sur le toit pour manger. Le personnel est hyper sympa en plus, quoique je commence à me demander si ce n'est pas le cas partout au Rajasthan. 

Le restaurant: Le Ganesh restaurant, situé dans la vieille ville. Il faut le trouver, celui-là, il est bien caché. Pour y accéder, il faut prendre un tout petit escalier caché entre deux boutiques du Bazaar. Arrivé tout là haut, le restaurant est minuscule (4 tables), mais la nourriture est excellente, pas chère du tout (900 roupies pour 4 personnes, soit 10€, et on s'est lachés!). Le plus, c'est que le cuisinier prépare tout devant vous. 

Le Krishna palace, un coin calme dans Jaipur

Le Krishna palace, un coin calme dans Jaipur

Le Krishna Palace, Jaipur

Le Krishna Palace, Jaipur

Le Ganesh Restaurant, Jaipur

Le Ganesh Restaurant, Jaipur

La spécialité du Chef, épicé ou pas, au choix!

La spécialité du Chef, épicé ou pas, au choix!

Sources complémentaires, hormis mes petites oreilles et ma mémoire: 

  • Inde, Bibiothèque u voyageur, Gallimard, 2013
  • Inde du Nord, Lonely Planet, En Voyage Editions, 2014
Tag(s) : #Voyage, #Rajasthan

Partager cet article

Repost 0