Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour la quatrième et avant-dernière étape de notre roadtrip au Rajasthan, nous avons décidé, sur les conseils d'un ami, de faire une halte à Ranakpur. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'on ne l'a pas regretté une seule seconde. Nous avons en effet découvert Ranakpur, un village paisible entouré par les montagnes, mais également son magnifique temple Jaïn

 

Ranakpur, Rajasthan

Le Jaïnisme 

Avant de vous parler du temple, je pense qu'il est nécéssaire de faire un petit tour d'horizon de la religion Jaïne, car ses fondements sont en effet très intéressants. 

Le Jaïnisme compterait 6 millions de fidèles dans le monde entier, dont la majeure partie se concentre en Inde. 

Les grands principes  

Le Jaïnisme rejette le concept de divinité. Il n'y a donc pas de dieux, on parle plûtôt de Jinas, aussi appelés les Tirthankaras. Ces Tirthankaras auraient atteint un stade de sagesse ultime (le Kaivalya), et ont donc pour rôle de guider les êtres de passage sur terre, de leur montrer le chemin. Vingt-quatre Tirthankaras sont vénérés par les Jaïns. Dans les temples Jaïns, on peut observer des statues à leur éfigie dans de petites niches. Ils sont souvent représentés nus, avec le moins d'artifices possible. Ils ont en effet atteint le stade de Kaivalya en se séparant, entre autre, des choses matérielles. 

Dans le jaïnisme, chaque être vivant possède une âme. Cette âme autonome (elle n'appartient pas au corps dans lequel elle est) est appelée jiva.Toute jiva doit être protégée par les Jaïns, même la plus petite, même les microbes. Nous y reviendrons un peu plus tard. 

Les Jaïns croient en la réincarnation, qu'ils appellent Samsara. Ce cycle de réincarnation peut être influencé grâce au Karma. De par leurs actions et leurs choix dans leur vie actuelle, les Jaïns influencent leur réincarnation, et donc leur prochaine vie. Mais attention, le but ultime des Jaïns est de casser le cycle de réincarnation grâce à leur Karma afin d'atteindre le stade de Moshka, soit la délivrance, une libération ultime du Samsara. Le Moshka peut-être comparé au Nirvana chez les Bouddhistes. 

Si on résume brièvement, l'âme est prisonnière d'un corps, le but est de libérer celle-ci grâce à de bonnes action. 

Le Karma est définit chez les Jaïns comme de fines particules qui s'agglutinent autour de l'âme. Ce sont ces particules qui retiennent l'âme prisonnière du corps, il faut donc les "brûler" afin de libérer l'âme , et donc d'atteindre le Moshka. La libération ultime de l'âme s'obtient grâce aux Trois Joyaux: une vision juste, une connaissance juste et une conduite juste. Le tout saupoudré de rituels et de prières

Afin d'atteindre ces Trois Joyaux, et donc le Moshka, les Jaïns font différents voeux. Il existe 5 voeux principaux. Ces 5 voeux forment en quelques sortes un code moral à suivre dans la vie de tous les jours. Les moines et nonnes Jaïns sont obligés de respecter les 5 voeux à la lettre, tandis que les autres fidèles sont dispensés en partie des deux derniers, et doivent respecter les autres dans une moindre mesure. 

 

1. La non-violence: c'est le voeu le plus important du Jaïnisme selon lequel il ne faut faire souffrir aucune créature vivante, respecter toute forme de vie, même les microbes! Ce voeu englobe aussi le devoir de charité universelle. 

 

2. La sincérité: Toujours dire la vérité, mais sans blesser quiconque. 

 

3. L'honnêteté: Il ne faut pas voler, au sens large du terme. On ne peut prendre que ce qui nous a été donné. 

 

4. La chasteté: Les moines et nonnes doivent se dispenser de toute forme de pratique sexuelle et faire voeu de célibat. Les autres fidèles feront, quant à eux, voeu de fidélité. 

 

5. La non-posséssivité: Les moines et les nonnes doivent se dispenser de toute possession matérielle. Les autres fidèles ne doivent pas s'émerveiller devant la richesse des autres, et doivent éviter d'accumuler trop de biens matériels. 

 

La survie des moines et des nonnes dépend strictement des autres fidèles, qui leur apporte de la nourriture. 

J'espère avoir été à peu près claire sur ces grands principes du Jaïnisme. C'est une religion extrêmement compliquée, alors j'ai essayé de vous l'expliquer en termes simples. Il y a souvent une signification beaucoup plus élargie derrière les termes employés et les explications que j'ai tenté de vous fournir. J'ai fait un petit schéma à la main, bon c'est un peu moche, mais je pense que ça résume pas mal les grandes étapes. 

Rajasthan - Partie 4: Ranakpur et son temple Jaïn

Le temple Chaumukha

Ranakpur est l'un des lieux  de pélerinage les plus importants pour les Jaïns. Rien d'étonnant à ce qu'on y trouve plusieurs temples. Le plus imposant, c'est le temple Chaumukha. Il est dédié à Adinatha, le fondateur du Jainisme, et le premier Tirthankara. Chaumukha signifie "4 faces". Des statues de 4 Tithankaras regardent en effet vers les 4 points cardinaux. Le temple est dont parfaitement symétrique, perdu au milieu des montagnes. Construit au XVème siècle, on y trouve 29 salles, 80 dômes et 1444 colonnes, toutes gravées et uniques. 

Avant d'entrer dans le temple, il faut s'assurer d'être vêtu correctement, et les règles sont très strictes. Pas de shorts, même pour les hommes, pas d'épaules découvertes. Evidemment, on enlève ses chaussures. La nourriture, les boissons, les cigarettes, les téléphones sont interdits. Les femmes en période de menstruations n'ont pas le droit d'y rentrer. 

L'architecture du temple est vraiment magnifique et impressionante. Le moindre recoin de marbre blanc est gravé. On y retrouve également les 24 statues des Tirthankaras dans le plus simple appareil, toutes dans des petites niches creusées dans les murs. 

Le temple de Chaumukha à Ranakpur

Le temple de Chaumukha à Ranakpur

Le temple de Chaumukha à Ranakpur

Le temple de Chaumukha à Ranakpur

Les colonnes du temple de Chaumukha

Les colonnes du temple de Chaumukha

Le temple de Chaumukha

Le temple de Chaumukha

Un arbre dans le temple de Chaumukha

Un arbre dans le temple de Chaumukha

Le temple de Chaumukha

Le temple de Chaumukha

Les colonnes du temple, toutes uniques

Les colonnes du temple, toutes uniques

Un éléphant dans le temple

Un éléphant dans le temple

Les magnifiques colonnes sculptées dans le marbre blanc

Les magnifiques colonnes sculptées dans le marbre blanc

Un arbre dans le temple

Un arbre dans le temple

Vue sur les montagnes depuis le temple

Vue sur les montagnes depuis le temple

Entrée du temple de Ranakpur

Entrée du temple de Ranakpur

Le temple de Ranakpur, perdu au milieu des montagnes

Le temple de Ranakpur, perdu au milieu des montagnes

Le temple de Ranakpur

Le temple de Ranakpur

Les colonnes, toutes uniques

Les colonnes, toutes uniques

Nous arrivons à la fin de notre halte à Ranakpur. J'espère que vous aurez apprécié cette visite virtuelle du temple autant que j'ai apprécié la vraie! Pour ce qui est du Jaïnisme, j'espère que les explications que je vous ai fournies vous ont été utiles. Si certains d'entre vous s'y connaissent en Jaïnisme, qu'ils n'hésitent pas à partager leur savoir avec nous! Sur ce, je vous donne rendez-vous dans quelques jours pour la dernière étape de notre roadtrip au Rajasthan. Nous découvrirons Udaïpur, une ville construite autour des lacs. En attendant, voici quelques photos bonus des animaux croisés sur la route. A très vite! 

Rajasthan - Partie 4: Ranakpur et son temple Jaïn
Rajasthan - Partie 4: Ranakpur et son temple Jaïn
Rajasthan - Partie 4: Ranakpur et son temple Jaïn
Rajasthan - Partie 4: Ranakpur et son temple Jaïn
Tag(s) : #Religion, #Rajasthan, #Voyage

Partager cet article

Repost 0